Si Puimisson ...... m'était conté

Si Puimisson..... m'était conté !

 

Il y a Béziers... il y a l' Agglo... il y a les alentours si proches.

Sur la route de la montagne, aux abords du "fleuve" Libron, et de l'aqueduc romain, ... se profile une "circulade", Puimisson.

Nous avons interrogé notre collègue, Michèle Cazabonne. Qu'en est-il de ce village, ses origines, son histoire ?

Voici recueillies sur notre site, des réponses à notre interrogation.

 

 

 

"Si Béziers m'a vu naître, si elle m'a accompagnée dans mon enfance, mon adolescence et ma jeunesse, Puimisson m'a accueillie voilà quarante ans après une parenthèse en région parisienne.

Puimisson n'est pas un village connu du grand tourisme, mais il a, lui aussi, son histoire à raconter, enfouie derrière les murs de son château du XIIème siècle. Il est situé sur la route de Bédarieux au Nord de Béziers, à une douzaine de kilomètres environ. 

Son origine remonte au Ier siècle. Un castrum romain portait le nom de Podium Mincionis, où résidait Mincius, un centurion de la 7ème légion romaine qui occupait la Narbonnaise. Mincionis bénéficiait d'une situation stratégique. A l'Est, la voie descendant du pays des Ruthènes pour rejoindre Béterra et l'aqueduc venant de Gabian pour l'alimenter en eau.

A l'Ouest, l'Abbaye de Fontcaude qui accueillait les Pèlerins de St Jacques de Compostelle. De fait, Puimisson était une halte pour les pèlerins, en témoigne à l'angle de la Place Neuve, une statue de St Jacques en bois du XIVème siècle.

C'est au début du IIème siècle que ce site est profondément modifié. L'insécurité du moment oblige Bernard Aton Trencavel à fortifier sa baronnie. C'est ainsi qu'autour du castrum de Puimisson viendront s'enrouler l'église des Pénitents, les habitats protégés par un rempart. Sa forme ronde est adoptée. Ce qui vaut à Puimisson d'être classé dans les "villages en circulade". A cette époque, Puimisson est sous la direction d'abord du Monastère de St Pons et ensuite l'évéché de St Pons sera confirmé par une bulle pontificale en 1471. Cette "protection" durera 400 ans.

Le château a été la propriété de nombreuses familles dont les plus célèbres sont Famille FABRI et CABANNES. Toutes deux prirent le nom de FABRI DE PUIMISSON et CABANNES-PUIMISSON, après leurs nombreuses acquisitions.

Les FABRI DE PUIMISSON donneront un magistrat au Présidial de Béziers

Les CABANNES-PUIMISSON donneront à la France un Baron d'Empire en la personne de Marc II Cabannes-Puimisson.

Ce village a également ses personnages célèbres, les "Guillaume Durand" oncle et neveu. Elu évêque de Mende, l'oncle fondera une chapelle à l'église des Pénitents, dans son village natal. Mais cette église du XIIIème siècle (elle est accolée au château), à la Révolution sera rebaptisée "Temple Eternel" et sera entièrement détruite, car indigne du culte catholique" et remplacée au XIXème siècle par l'église St Martin. Guillaume Durand se verra confier l'administration des Patrimoines de St Pierre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages judiciaires notamment le "Spéculum Judiciaire" qui lui vaudra son surnom de "Spéculator".

Le neuveu sera très proche du Roi Philippe Le Bel. Il préconise une réforme de l'église et prendra une part importante dans le procès des Templiers puis il sera Conseiller du Roi, et  négociateur pour la paix entre l'Angleterre et l'Ecosse.

Faisons un grand saut dans l'histoire et parlons d'une époque plus contemporaine : La Municipalité Sénégas en 1990. Puimisson s'est préoccupé du domaine culturel. Un théâtre de verdure sur la route des Festivals de la Méditerranée a vu le jour. Quelques artistes renommés tel que Michel Legrand s'y sont produits. 

Mais ce récit serait incomplet si je passais sous silence Montrouge. Montrouge lieu de pèlerinage qui draine une foule nombreuse. Sur cette colline de Mont Rouge le Père Granier en 1958 fonda l'Oeuvre de St Joseph de Montrouge.

En ce lieu, le Père Verlainde édifia une Abbaye où vivent  une vingtaine de moines et moniales.

Les maires qui se sont succédé ont tous contribué selon les moyens de la commune au développement du village.

Je termine ce récit en vous citant le Docteur Emile Poujade (1909 - 1999) autre personnalité marquante contemporaine.

 

"Les beaux jours sont passés et d'autres sont venus

Sans faire regretter les plaisirs disparus

Chaque chose a son temps et, comme dit Hugo

Il faut se résigner à accepter tout haut

Que ce n'est pas le temps qui, par devers nous, passe

Mais bien nous, qui passons devant Lui qui fait face."

 

 

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre